3- Les meilleurs jeux sont sur Super Nintendo !

Si la quantité ne fait pas la qualité, dans la masse émerge toujours des bijoux. De plus, le rique d'échec étant faible (le coût de développement d'un jeu reste à de rares exceptions près raisonnable et le public est présent en masse), les programmeurs vont se laisser aller à de plus ou moins folles expériences vidéo-ludiques. Par ailleurs, Nintendo (le père tranquille) assure avec une régularité sidérante la sortie de méga-hits. Ainsi, tous les genres sont représentés, dans tous les styles : enfantin, cartoon, mature, simulation ou arcade, japanisant ou américain, voire même francais (bonjour Mr Nutz et compagnie !). Bref, le public est comblé. La Super Nintendo doit son succès à sa richissime collection de jeux. C'est elle qui a fait la différence et fait de cette boite en plastique un objet de culte (Wouh !). Avec du recul, on se rend même compte que certains jeux n'ont jamais été détronés (je pense aux RPG que l'on appelle aujourd'hui à l'ancienne, mais aussi à la plate-forme 2D). Voici une sélection de ces références incontournables, classées selon leur date de sortie japonaise. Ce ne sont pas forcement les meilleurs, mais les plus marquants. Certains RPG japonais n'y figurent pas, car leur succès est resté cantonné à l'archipel nippon (du moins à l'époque). Pour la liste des références, consultez notre rubrique Selection Snes.

1990 :

F-Zero, Final Fight, Super Mario World, Pilotwings, Actraiser.

1991 :

Zelda 3 : A Link to the Past, Super ghouls´n ghosts, Super Castlevania IV, Super tennis

1992 :

Axelay, Super Aleste, Super Mario Kart, Street Fighter II, Super Soccer

1993 :

Megaman X, Seiken Densetsu 2 (Secret of Mana chez nous), Starfox, Sim City, Super Mario all Stars, Super Bomberman

1994 :

Super Metroïd, Donkey Kong Country, Final Fantasy 6, International Superstar Soccer

1995 :

Chrono Trigger, Yoshi´s Island, Killer Instinct, DKC 2 (Diddy's Kong Quest), Secret of Evermore

1996 :

DKC 3 (Dixie's Kong Trouble)

Suite