Communauté Nintendo

Bienvenue, vous n'êtes pas connecté. ( Se connecter - S'enregistrer )

Communauté Nintendo > Jeux-Vidéo > Le reste du monde > Votre bilan vidéoludique pour 2020

RSS >  Votre bilan vidéoludique pour 2020, Vos tops et flops de l'année
DjMakaBM #1 30/12/2020 - 13h30

Groupe : Administrateur
Messages : 3958
Enregistré le : 27/08/2007

Hors ligne Site Web

Hoy! Hoy! Hoy!

2020 touche à sa fin c'est le moment de nous compter ce à quoi vous avez joué cette année !
Top, flop, AAA, bouze tout est bienvenu dans ce topic pour partager vos impressions gaming de l'année écoulée.

Quelques liens pour les années précédentes.


Votre bilan vidéoludique pour 2019
Votre bilan vidéoludique pour 2018
Votre bilan vidéoludique pour 2017
Votre bilan vidéoludique pour 2016
Votre bilan vidéoludique pour 2015
Votre bilan vidéoludique pour 2014
Votre bilan vidéoludique pour 2013
Votre bilan vidéoludique pour 2012
Votre bilan vidéoludique pour 2011
Votre bilan vidéoludique pour 2010
Votre bilan vidéoludique pour 2009
Votre bilan vidéoludique pour 2007





Mon bilan arrivera en 2021 ... probablement en éditant ce post  :speaking:







Pour 2020 j'ai continué sur ma lancé de m'attaquer à des jeux de ma collection auxquels je n'ai pas encore spécialement touché et de les clearer pour la première fois, sans challenge particulier.
Aussi cette année j'ai pris des notes plus ou moins cryptiques après chaque jeu que j'ai fini et mine de rien, j'en ai fini un bon petit paquet, alors je spoile d'emblée de jeu mon top 10 sera somme toute conventionnel, et c'est logique que dans la masse de jeu fini cette année il y a nombre de classique qui viennent bien remplir mon top 10.

Mais je m'égare ...

Avant d'aller plus loin un petit point sur ma collection, plutôt que des grands discours commençons par un instantané de ma collection en cette fin 2020.

Posted Image

Première nouveauté j'ai rajouté un pourcentage des jeux en loose globaux dans ma collection, et j'ai fait en sorte d'être à moins de 1% ! :speaking:
Il me semble très peu probable qu'un jour, j’arrive à atteindre le 0% au vu de prix de certains jeux complets.
Deuxième petit ajout le nombre de jeux qui sont 100% et uniquement en version française dans le jeu, tous les supports n'y sont pas encore passé, à compléter en 2021.
Et à ma plus grande surprise le support où le nombre de jeux à le plus augmenté est la 3DS ! (machine à laquelle je n'ai pas encore touché)
On finira pas signaler que les nouveaux jeux PC sont uniquement des jeux Shin-Chan qui viennent compléter cette collection que j'avais présenté l'année dernière.


Passons aux jeux qui ont été clearé :D ... et histoire de faire les choses correctement, il aura une photo par mois de l'année avec les jeux finis.

Janvier
Posted Image

Bonkers ouvre le bal de mes jeux fini en 2020, et avec le recul j'ai pas grand chose à dire sur lui, et j'ai pas non plus noté grand chose après l'avoir fini: "6 niveaux / Timer In Game / Trop facile" De mémoire il y avait un boss original un peu niveau mécaniques, un bon petit jeu somme toute.
Dans mon élan de plateforme j'ai suivi avec Porky Pig's Haunted Holiday avec des indications tout aussi sommaires "coloré / simple / 6 niveaux", moins bon que Bonkers quoi.
Puis je me suis attaqué à la série des Great Battle et là j'ai pris mon pied ! Alors oyui j'ai fait exprès de fini les 6 jeux dans l'ordre de parution, et oui j'aurai aimé qu'il en reste plus dans mon top 10 de fin d'année. Je ne peux que vous inciter à aller finir ces 6 très bons jeux, sachant que la qualité des softs de la série s'améliore d'épisodes en épisodes, j'ai même osé comparé l'un ou l'autre à des jeux cultes tels que Rockman X c'est dire !
Bref plutôt que des faire un pavé, je vous laisser mes notes, oui c'est la solution de facilité certes mais le but est juste de vous donner l'eau à la bouche afin que vous osiez aussi vous y essayer et me faire un retour. Dernier détails et non des moins le V continue pile poil là où le IV s'est arrêté durant la scène de fin, je ne pense pas que ce soit le cas pour les autres épisodes mais les deux là sont bel et bien liés.
SD The Great Battle - Aratanaru Chousen : shoot à pied sympa genre Pocky & Rocky
The Great Battle II - Last Fighter Twin : 4 niveaux / beat'em up dernier niveau cran de difficulté bien rehaussé
The Great Battle Gaiden 2 - Matsuri Da Wasshoi : 5 niveaux / plateforme avec mid boss accessible si mini-game réussi / score = argent = item temporaire / dernier niveaux pas d'item temporaire disponible mais 5 boss à enchainer / mini game selon couleur pastille volante : shmup, puzzle ou casse brique / passwords relou avec score inclus
The Great Battle III : 8 niveaux / Gold pour item et upgrade / no score / dernier niveau + dur car + long / dernier boss quasi impossible sans enchainer magies / sprites + gros que les épisodes avant
The Great Battle IV : 7 niveaux / 4 persos pouvoir bien spécifiques Gundam vol / Ultraman boule + gros DPS / Kamen Rider run lance flamme rebond mur & glisse sur les mur / Ryo tir rebondissant dash aérien / Firepower remis a zéro si perte crédit ou password / boss fin en mécha / premier boss de fin bien crame / diversité ÉNORME / pépite méconnue / mon préféré des 6 !!!
The Great Battle V : 11 niveaux / un seul équipier au choix / alternances niveaux à la Wild Gun et plateforme / mini-jeu pour armement et HP en plus / possibilité monter a 10 HP / crédits infini mais password conserve le max HP / perte niveau arme à chaque crédit et password / dernier niveau très facile / revisite level autre équipier / super ambiance / boss ultra variés





Février
Posted Image

Après avoir déboité la série des Great Battle, dans ma lignée des jeux Banpresto rien de plus normal que de continuer avec d'autres spin off comprenant les mêmes super héros, du coup c'est leur clone de Bomberman Super Tekkyuu Fight! qui s'invite dans ma SFC. Le jeu dispose d'un choix de premier monde un peu la Rockman avant niveau final. On peu y jouer en coopération et ça c'est cool ! La Smart Bomb de Ryo est bien abusé car elle défonce les boss en quelques secondes, au contact des ennemi on perd nos powerup et on peut se retrouver stun en retournant des cases. Contrairement à un Bomberman classique on peut aussi sauter, et ça donne parfois lieu à des grands moments. Enfin la Smart Bomb diffère selon le personnage sélectionné. Jouable à 4 ça peut vite être le bordel, je recommande chaudement ce titre.

Ces sauteries entres amis m'ont aussi rappelé à quel point j'aime Super Mario Kart, du coup, pour quoi ne pas continuer sur ma lancé avec leur clone sauce Banpresto où l'on retrouve une fois de plus Gundam, Kamen Rider, Ultraman et Ryo, Battle Racers arrive dans ma SFC et ouvre le bal des jeux de course. Que dire de plus sur ce titre ? Ultraman est mon personnage préféré dans ce titre, il existe un mode Hard et un mode normal qu'on distingue grâce à un swap color en hard. La maniabilité est un peu bizarre car pour prendre virage sérré il faut maintenir L ou R a la F-Zero, puis marteler B mais ne pas le maintenir (c'est assez contre intuitif au départ), enfin comparé à SMK, Y et A sont inversé car dans Battle Racer, A c'est le frein et Y les items. Le jeu dispose de 19 circuits en tout.

La série des Hebereke dispose aussi de moultes jeux sur SFC, pour la course c'est Hashire Hebereke qui avec sa vue en 3D isométrique fait penser à Rock'N Roll Racing. Le jeu propose 8 personnages différents et comporte uniquement 8 niveaux avec 3 modes de difficulté différents, ainsi qu'un mode on ne peut plus classique le Time Trial. Le mode original du jeu c'est le mode "chat" donc toucher 3 opposant le + vite possible, en récoltant 3 radis sur la piste cela donne accès à un item spécifique au personnage sélectionné, on peut aussi sauter ! Un jeu court a essayer le temps d'une soirée.

Kat's Run - Zen Nihon K-Car Senshuken, voilà un jeu de course qui fait fortement penser à Outrun dans sa construction, car ici point de tours mais des chemins à choix multiples selon les modes. Il existe deux modes de jeux, un avec des choix sur la route et l'autre sans où l'on conduit sur l'ensemble des tronçons. Le jeu est ultra court bien que 12 personnages (caches inclus) soient disponibles ainsi que 11 voitures (cache inclus), il existe en tout et pour tout 12 segments à parcourir avec des options à la SMK sur la piste mais si on possède déjà une option les autres potentielles n'apparaissent plus, le hors piste est possible, si on tombe dans un trou ou dans l'eau le jeu nous repositionne la voiture à l'envers donc démarrage avec un demi tour. Les environnements sont variés: mer, glace, campagne, ville, etc. Sur le dernier segment il faut battre notre opposant pour finir le jeu. Pour plus d’informations allez voir la vidéo de Jimmy Hapa qui en parle bien mieux que moi.





Mars
Posted Image

Début mars une délégation Plug & Play se déplacé à WARPZONE, à cette occasion Hamster Heroes s'improvisera à moitié en jeu fil rouge, clone de Super Monkey Ball développé pour la PS2 il existe aussi une version identique sur Wii, le jeu comporte 15 niveaux dont la difficulté pas toujours bien équilibré dans la progression, certains stages ont un concept sympa, le timer est optionnel enfin on n'a pas de compteur de vie mais nombre d'essai réalisé est affiché in-game.

En prévision du Stunfest annoncé pour le mois de mai comme chaque année, je me lance dans un classique de la MegaDrive j'ai nommé Landstlaker, jeu qui m'a toujours fais envie même lors de la guerre SNES/MD j'ai enfin pris le temps de m'y attaquer. Ce que j'en ai retenu c'est plus on a de point de vie et plus on frappe fort, cela incite donc à dénicher les points de vie cachés ici et là. Comme un Zelda  c'est bien un jeu d'aventure mais pas un A-RPG, certains passage de plateforme sont corsé et la 3D isométrique nous joue souvent des tours. La traduction française est parfois bancale mais au final assez drôle, sachant que le jeu est bien écris. Un excellent titre qui vaut le détour.

Une fois la Megadrive branché, ce qui est assez rare chez moi, j'en ai profité pour tâter d'autres gros titres sur cette bécane dans ma même veine, comme le prouve l'image ci-dessus.

Le suivant a donc été Soleil, un Zelda-like avec peu d'objets mais plein d'animaux servent aussi bien de capacité que d'objet pour certains. Le jeu comporte peu de quêtes optionnelles, le tout est très mignon comme le Sonic qui bronze sur la plage et annonce la couleur que c'est une réponse de Sega au Zelda de Nintendo.

Toujours dans une quête d'aventure la prochaine cartouche qui entre ma Megadrive est Monster World IV en version française s'il vous plait ! Ce jeu de plate-forme aventure est relativement simple, presque aucun élément d'RPG est présent donc bien mois que dans le 3 de mémoire. C'est beau la durée de vie est moyenne voir courte, on en redemande plus ... mais cela aurai peut-être été trop répétitif ? Une fois un certain stade atteint l'argent ne sert plus à rien. Cela reste un non sens que ce jeu ne soit pas sortit en Europe avant la version Wii sur le store. la fin du jeu annonce "maintenant fait ce qu'il y a de plus important reprend un vie normale et va jouer dehors avec tes amis" ... en plein confinement ce fut étrange comme message  :inn:

Epée, donjons, toussa, toussa, le prochain sera donc Light Crusader, où la 3D isométrique fait son retour. Treasure montrent tout leur savoir faire avec ce hit de 1995 où il faut explorer les 6 niveaux de sous sol. La durée de vie du titre est courte, moins de 6 heures même pour une première partie. Le jeu est intégralement traduit en français pour la version PAL ce qui est fort appréciable. Tout le jeu peut-être fini sans utiliser de magie ... je le sais vu que c'est ce que j'ai fait ! Les item auto pour récupérer de la vie sont aussi un bonne idée et le boss de fin est bien trop facile, à part ça c'est du tout bon !




Avril
Posted Image

Pour une raison inconnue, en avril j'ai décidé qu'il fallait varier un peu les supports, c'est pourquoi je commence le mois avec au final le seul jeu Gamecube que je finirai en 2020 : The Simpsons - Road Rage. Un jeu qui copie allégrement Crazy Taxi avec en tout à débloquer: 17 personnages, 6 niveaux, 10 missions et 18 véhicules. Il faudra amasser 1 000 000 $ pour finir jeu. En mode Road Rage il faut détruire ce qu'on croise pour avoir 5 secondes en plus au chrono, ce n'est pas sans rappeler un certain Pain :rolleyes:  Le jeu ne comporte pas d'indications de couleur si un passager comporte une destination facile difficile à atteindre contrairement à Crazy Taxi, par contre les spots sont fixes mais les personnages qui s'y trouvent sont aléatoires alors que selon personnage présent le lieu où le déposer variera. C'est un bonne copie de Crazy Taxi avec des stages inégaux, j'ai d'ailleurs une bonne préférence pour le stage 2. Les temps de chargement en mode mission ne sont pas du tout agréable, 25 secondes de temps de chargement pour une temps de jeu de maximum 45 seconde et ce même quand on recommence la même mission, c'est de l'abus !

Toujours dans le mood pour changer de support ma N64 me fait de l’œil ... sans le savoir je vais à nouveau avoir la joie de goûter à un jeu de la firme Treasure avec Mischief Makers. Jeu de plate-forme 2D uniquement jouable à la croix bien que Z soit utilisé. Du temps où le jeu était chroniqué dans la presse son style graphique ne m'avait pas attiré, là je lui ai laissé sa chance et c'est moi qui suis chanceux au final. Je me suis régalé sur les 52 niveaux du jeu en allant chercher au minima le rang A partout voir le rang S (le pire étant le D). Cela incite donc à jouer vite et bien ! Cela incite fortement au speedrun à cause de ce système de rang le jeu annonce de A à D mais le rang S est caché. Selon l'âge rentré par le joueur en début de partie la fin du jeu change (il y a des tranches). Le niveau final est plus au moins long selon les gemmes trouvés précédemment cela incite aussi à chercher les 100% et renforce le côté exploration du jeu. Il ya une bonne variété dans les niveaux et les boss, ces derniers sont originaux et prime abord pas facile à abattre. Du grand, très grand Treasure !

La N64 a donc décidé de dominer mon mais d'avril, après Treasure ... pourquoi pas Rare ? C'est en partant de ce postulat que Mickey's Speedway USA s'est retrouvé dans enfourné dans ma N64. Clone de Mario Kart avec 20 circuits classiques (21 circuit à débloquer si challenge en Time Trial complété), 4 arènes de battles et un personnage caché uniquement déblocable via transfert GBC. La difficulté est progressive avec trophée en platine au mieux (si on fini premier partout c'est mieux que l'or). Comme dans un Diddy Kong Racing la recherche d'items caché pendant la course sur les piste permet de débloquer d'autres modes. La difficulté est réellement progressive mais bien moins dur qu'un Diddy Kong Racing. RARE version Disney revoie la difficulté globale à la baisse. Ce titre a aussi permis mon dépucelage du Transfert Pack afin d'obtenir Fifi, pas fiable plus d'une dizaine d'essai avant d'enfin l'obtenir.

En cherchant le 100% dans Mickey Speedway USA je crois à tort que ce Mickey's Racing Adventure m'aidera, quel erreur de ma part, vu que ce titre est bien antérieur ! C'est là les prémices de Mickey Speedway USA avec un mélange de genre, il y a des courses en 3D isométrique, où on peut débloquer 5 véhicules différents, les course alternant entre Kart et hors bord, parfois carrément sur le même circuit. Divers personnages à contrôler chacun plus ou moins avantageux selon les circuits. Le 100% est presque obligatoire pour finir le jeu avec la vrai fin. Chaque monde propose un passage en train comme le mini-jeu d'Hampton dans Tiny Toons Buster Bust Loose sur SNES, puis 4 circuits puis puzzle de taquet 4x4 et enfin la course contre Pete. Il faut gagner les course contre Pete pour débloquer des item pour jeu version Pluto. Pluto est clairement un personnage à part, il n'a pas de course mais des niveaux à la Boulder Dash. au final ce titre est un excellent mélange de genre qui ne paie pas de mine au premier abord.

Après deux jeux Mickey pourquoi ne pas continuer ? Voilà comment j'ai enchainé avec Magical Tetris Challenge. Développé par les mêmes équipes qui plus tard donneront naissance à la licence Tetris Grand Master, ce titre comporte 3 modes: Tetris Magique, Tetris Classique et Tetris Infini. Le mode histoire est uniquement jouable en solo, les autres en VS. Les instant drop sont possibles, 4 personnages au choix sont jouables Mickey, Donald, Goofy et Minnie, chacun a d'ailleurs une histoire et doit gagner 6 stages avant de finir le titre. Au total on a tout de même 10 niveaux de difficultés différents, car qu'on soit en Normal ou Expert, le jeu nous laisse encore 5 choix de niveaux de difficulté possibles (Very Easy, Easy, Normal, Hard, Very Hard). Le système de counter est intéressant dont la présence de nouveaux tetrominos dont des géants, le stockage de pièces au dessus de la zone de jeu visible mais pas de pièces en réserve, sur les counters certaines séries de carrés sont ultra longues. Il est aussi possible de faire 5 lignes d'un coup cause des nouveaux tetrominos. Ce qui est dommage c'est qu'il n'y a aucune sauvegarde de score.

Ne cherchez pas quelconque transition logique, car pour les prochains jeux, c'est peine perdue ! Bomberman Quest, où comment Hudoson nous sort un jeu bomberman d'aventure avec du backtracking et une durée de vie courte ! Composé de 4 mondes, avec à chaque fois 12 monstres différents par monde à abattre pour ainsi qu'un boss. On peut mélanger les item pour créer de nouvelles bombes ou augmenter leur puissance. La pelle permet de creuser à la Link's Awakening, on peut creuser sous l'eau, sur les parties sombres dans les donjons etc. bref presque partout ! Si on a capturé tous les ennemis du jeu alors on pourra affronter le True Last Boss.

On reste que GameBoy Color avec Saban's Power Rangers - Lightspeed Rescue, jeu composé de 5 mondes de 3 niveaux + 1 boss de fin, et à la durée de vie faible. Le boss de fin est accessible uniquement si GOLD atteint sur chaque niveau, 5 personnage dispose de caractéristiques spécifique et il y a 3 types de niveaux par monde : Rescue = sauver des innocents en temps limité avec des items à collecter - Battle = butter tous les méchants puis le boss en temps limité - Megazord = combat de mécha où pour gagner peu importe la difficulté il faut rester sur placer appuyer sur A au bon moment et sauter de temps à autre. Un jeu somme toute moyen ... on a vu pire dans cette licence.





Mai
Posted Image

Un mois presque dédié à la GameBoy et la GameBoy Color, souvent le choix des jeux a été inspiré par mes lectures vidéoludiques (dont les productions de l’Écureuil Noir mais pas que). En effet le mois commence avec un jeu de la firme Rare, Conker's Pocket Tales. Ce titre est connu pour être dans la ligné de Diddy Kong Racing mais surtout bien avant l'opus N64, où le personnage change complétement de ton. Le jeu est composé de 6 mondes à la progression relativement forcé voir trop linéaire au départ cause nombre de cadeau à obtenir pour explorer une zone. Il y a un peu de back tracking pour certains items optionnels. Le nombre de PV dès le départ est limité à 99 ... donc cela incite le joueur à ne pas prendre de dégâts, afin d'essayer d'atteindre ce cap vu que les item pour récupérer de la vie ne repop pas. De plus dans chaque monde il y a bien un ordre bien défini pour les énigmes, aucun puzzle n'est corsé, la difficulté globale du titre est relativement faible, le restant très agréable à parcourir.

Jeu suivant, un classique de la GameBoy, Gargoyle's Quest. Là mon choix s'est fait car j'avais envie de lire le guide de Yace sans être spoilé, résultat je me suis dis allons finir ce jeu avant de lire le guide :D ce titre mélange habillement action, plateforme et aventure, il m'aura fallu moins d'une demi-journée pour en venir à bout, le jeu est donc court mais plaisant dans sa progressif. C'est limite bien trop court, toutefois remis en son temps j'admets que ce titre est une tuerie. On peu faire repop les item après avoir entré un password, ainsi on gagne un nouveau password avec les items récoltés en plus, je pense que ce bon moyen de progresser m'a pas mal aidé, je ne souhaite pas spoiler, je finirai juste en disant que 6 boss digne de Capcom sont au programme de ce titre qui encense Firebrand.

Dans ma poursuite de collection du SNES et SFC j'ai réussi à trouver la notice de Snow White - Happily Ever After, du coup pourquoi ne pas y jouer ? 8 mondes sont au programme de ce platformer avec uniquement un seul boss ... je vous le donne dans le mille, celui de fin de jeu. Le titre est très facile surtout qu'on dispose 3 crédits et que le jeu est généreux en vies, la seule difficulté est le nombre de pièces a trouver qui augmente au fil du jeu, parfois on a du mal à voir ou on doit aller progresser ... donc on saute à l'aveugle ... un peu comme dans Daze Before Christmas. Bref un jeu moyen avec deux personnages jouables, Blanche Neige ou le prince charmant déguisé en magicien. Passez votre chemin il y a bien mieux à faire sur SNES.

J'adore la série des Goemon sur SFC, par contre sur console portable je m'y étais pas encore attaqué, et là vu qye Mystical Ninja starring Goemon permet de jouer avec Super GameBoy, j'ai fais honneur au jeu en y jouant un pad SNES à la main. Il comporte 5 stages, et nous propose le choix entre 3 personnages, les niveaux sont toujours composé avec une partie vue de dessus à la Zelda 1 puis confrontation avec boss sous forme dans un premier temps de mini-jeu à gagner puis la réelle confrontation avec le boss. Le jeu dispose d'un système de password, en cas d'échec durant mini-jeu contre un boss, c'est le Game Over immédiat. Les mini-jeu sont classiques, parfois il faut marteler un bouton à la Track & Field, un fois c'est du mémory, voir un tape taupe ou bien de la rythmique timing. Le boss de fin est uniquement basé sur une question de timing. On a vu bien mieux dans la série, un jeu moyen.

Les 3 titres suivants sont courts, et tous m'ont été inspiré, suggérés par mes lectures vidéoludiques.
Double Dragon II, est bien fun et comporte 10 missions selon la notice qui sont les 10 check point mais seulement 5 boss différents donc 5 stages à mes yeux. On démarre avec 3 vies mais le tout est facile car il y a possibilité de reprendre au dernier check point, certains boss sont très fun, comme celui à la tronçonneuse, le titre est bien plus simple que le premier volet sur GB.
Mickey's Dangerous Chase, petit jeu de plateforme du début de vie de la machine, il y a 5 mondes à parcourir, la difficulté est progressive mais certains autoscroller demandent des sauts plus précis que le reste du temps et aussi certains enchainement à apprendre par cœur. Avec des des crédits à infini pour chaque début de monde on parcours le tout très vite, 4 orbes sont à récupérer par niveau pour gagner une vie sauf au niveau de fin.
Street Fighter II, seulement 9 personnages sont jouable avec les miniatures tirés de Super Street  Fighter II. Au rayon des absents : Honda, Dhalsim & Claw. Le jeu est LENT, peu maniable, la fin se résume à un pauvre écran noir, tout ce qui sauve cette faible adaptation c'est l’existence du mode survival ainsi que la bordure d'écran pour le Super GameBoy qui est limite plus intéressant que le jeu en lui même, une version à éviter.
Ce que je n'ai pas précisé depuis le début de ce post c'est que certes je cherche à clearer les jeux, mais presque toujours à 100% :speaking:  Aussi je me suis procuré la version GBC de Mickey's Speedway USA dans le but de débloquer des truc dans la version N64. Ici le jeu nous propose 6 personnages à jouer, qui à l'instar d'SMK sont des binômes qui s'avèrent tous être utiles: Minnie & Daisy sont plus maniable donc efficace en mode auto école, Mickey & Donald sont moyen sur tous les plans donc à privilégier en mode Grand Prix, enfin Pat et Dingo sont lourd donc avec un meilleur vitesse de pointe ce qui est fort utile pour le Time Trial. Le jeu propose 4 modes de type GP dont un dernier en Time Attack. Il y a un challenge en Time Trial avec meilleur temps au tour sur les 20 circuits classiques. Le mode Auto École avec parking est intéressant va même pousser le délire à conduire une remorque, un peu comme si on conduisait un poids lourd. Un 21ème  circuit cache est à débloquer avec connexion infrarouge depuis Mickey's Racing Adventure aussi sur GBC, soit un jeu sortit deux ans plus tôt! Ce fût mon dépucelage du mode infrarouge de la GBC :pinch:





Juin
Posted Image

Lancé sur GameBoy Color, je me suis alors dit qu'il fallait corriger une lacune de taille de la série The Legend of Zelda - Oracle of ....
En effet peu de temps après la sortie des titres, je me les suis procurés mais après une petit heure de jeu sur Season, certains points ne m'avais fait une impression moyenne, et je m'étais dit que j'y retournerai un jour. C'est donc 19 ans plus tard que je me relance dans l'aventure.
Je commence par Legend of Zelda - Oracle of Ages, avec un concept de donjon où l'influence passé/présent est cool bien que trop peu développe. L'Ile Tokay offre un passage original avec perte item. Et le boss de fin Veran est bien plus dur qu'Onox à vaincre. Fort de ce succès The Legend of Zelda - Oracle of Seasons s'invite à son tour dans ma GBA SP (bah oui c'est plus confort pour jouer). J'ai beaucoup aimé le monde Subrosia qui est bien fun, les premiers donjons sont très classiques surtout pour les boss, c'est limite du tutoriel pour un novice des Zeldas. La quête des item à échangé est complétement optionnel si on comprend et résout l’énigme pour augmenter la puissance de l'épée, c'est dommage dans un sens. La salle pour obtenir le boomerang N2 dans le donjon du héros bien coton et les gants polarisé sont très cool.
C'est deux titres disposent surtout de beaucoup de points communs: 8 donjons, des scènettes liés différentes selon l'ordre où on fait les jeux. On ressent clairement qu'Ages est plus dur que Season (ordre qui se trouve dans la numérotation des jeux). Le choix de la flute pour animal qui nous suit durant le jeu n'est pas du tout expliqué ingame. Dans chaque jeu il y a 12 quart de cœur à trouver. Mais ce qui fait la force de ces deux jeux ce sont les 64 anneaux dont certains unique au jeu lié. On est donc obligé de finir 2 fois chaque jeu en changeant l'ordre de celui par lequel on commence. Il y a aussi des anneaux de classe 4 et 5 qui sont une pure loterie et rien n'indique clairement comment fonctionne la classe de anneaux. Les password sont unique au jeu lié... ce qui pose un problème pour l'obtention de anneau Advance de la GBA dans les rééditions. A la première partie jeu non lié il manquera un cœur entier à Link même si on récolte tout.
J'avoue que ce pour ces titres les éléments que je viens de donner parlerons surtout à ceux qui connaissent bien les jeux, en même temps j'ai pas envie de spoiler mais de m'adresser aux connaisseurs, sinon allez y jouer !





Juillet
Posted Image

En 2019, j'avais fini le premier Castelvania sur GameBoy, je me suis réservé sa suite pour le moment où je posséderai le jeu en version complète, il donc temps de se mettre à Castelvania II - Belmont's Revenge. C'est 7 niveaux qui sont au programme, presque deux fois plus que le premier opus. Des passwords sont bienvenus, pour les 4 premiers stages on a le choix de l'ordre (un peu comme dans un MegaMan) puis le château de Dracula se décompose de 3 parties. Les deux derniers boss rehaussent le niveau de difficulté général du titre. Cette fois l'ami Belmont est plus rapide, et plus réactif que le premier. Dracula nécessite un par cœur des patterns  pour être vaincu alors que l'avant dernier boss peut être minder en utilisant les plate-formes. Voici ma technique pour en venir à bout facilement, le suivre le boss et se placer sur la plate-forme au dessus de lui, puis lancer de l'eau bénite dans la direction où il va, soit faire un tour complet de plate-forme soit le suivre en deux temps. Et répéter cela tout en faisant attention aux sabre/flèches qu'il lance et qu'il faut bien éviter.

Le prochain jeu est une exclusivité PAL de la GBC, rien que ça ! Daikatana est à la base un FPS de John Romero sortit pour plein de support mais pour la version GBC, cela n'a rien à voir avec du FPS ! Décomposé en 8 niveaux, on peut sauvegarder n'importe où ! Il existe un système de rang à la fin du jeu selon temps ingame. C'est assez inhabituel qu'on ai à faire à une exclusivité PAL codé par des japonais, avec 3 langues différentes dans les menus : FRA, ESP et ???. Certains boss sont déséquilibrés dans la courbe de difficulté du jeu qui dispose de nombre de cinématiques incompréhensibles sans avoir lu au préalable dans le livret tout le background qui y est présenté. Jeu vu de dessus à la Zelda, avec des énigmes très basiques, on peut incarner 3 personnages différents contrôlés selon le moment du jeu mais aucun n'a d'habilité spécifique, la différence est juste dans le type d'arme qui peut être utilisé. Curiosité de la GBC, ce titre est à essayer pour les amoureux des jeux obscurs mais bon, surtout qu'on le boucle vite au vue du système de sauvegarde proposé.

En avril j'avais fait la version N64, là en juillet je me suis attaqué à la version N64 d'un des premiers jeu chroniqué par le Joueur Du Grenier et dont les images sont toujours présentes dans le générique Saban's Power Rangers Lightspeed Rescue. Il faudra oser venir à bout des 27 niveaux pour le finir, sachant qu'il existe 3 types de niveaux différents: ceux ouverts avec certains type d'ennemis à tuer ou sauver un nombre de donnée de personnes, les autoscoller avec un camion sur le même principe et enfin les combats de mécha dans une arène close. Les images du mode histoire sont moches, ça ressemble à des animations flash ridicules, limite ça aurait pu être codé SNES et en plus joli. Tout est MOU, LENT, TROP SIMPLE, bref un jeu ridicule à la durée de vie de moins de 3 heures même pour un débutant !

Ma N64 avait envie de suicider après un tel affront aussi y ai-je inséré Bomberman Hero pour tenter de la réanimer. Il y a quelques années, j'avais suivi un run de ce titre lors d'un GDQ, et je me souvient que le titre avait été présenté comme étant Mario 64 avec des bombes, ce qui avait fait rire le public. Bref on a affaire à un jeu bien rempli de 74 niveaux décomposé en 6 mondes avec dans chaque niveau une mission récurrente: le score pour obtenir un meilleur rang (même pour les boss). D'ailleurs pour les boss ce côté Time Attack fait penser à du speedrun  :speaking:  Bomberman aura 4 transformations disponibles, certaines donnant lieu à des autoscroller. Des mini-jeux cachés sont à débloquer selon rang obtenu,et pour rappel le rang est calculé selon les item ramassés et les ennemi détruits, bref de la collectionnite. Un bon jeu, qui me donne envie de m'attaquer à sa suite l'année prochaine.





Août
Posted Image

C'est l'été, il faut beau, chaud, autant laisser le tube cathodique reposé et garder la GBA SP en main avec des petits jeux sous le coude :D
La série des Talulu comporte un super plateformer sur SFC, ainsi qu'un jeu sympa sur MegaDrive, mais saviez-vous qu'il existe aussi des opus sur GameBoy ?
Magical * Taruruuto-kun propose 4 niveaux, la moitié en plateforme et l'autre moitié en shmup. Le niveau 3 c'est du shmup autoscoller avec possibilité de farmer des vies très facilement si on se suicide sur le boss. le tout est ultra simple, bien que je n'ai pas trouvé de niveau bonus. Magical * Taruruuto-kun 2 - Raiba Zone Panic!! est un peu plus long avec 5 niveaux et 6 boss à affronter. Deux niveaux possèdent des sorties multiples, les niveaux peuvent être refait et on débloque les boss uniquement si certains niveaux sont fini. On se déplace sur la map de type de jeu de taquin, avec monnaie locale qu'on dépense, ça c'est original ! Avec 10 000 pts on gagne une vie, tout le jeu est relativement facile même le boss de fin.

A la base je pensais uniquement faire un seul Castelvania cette année ... Finalement cela m'a donnée l'eau à la bouche et du coup Castlevania Legends est le prochain dans la série. Riche de 5 niveaux avec des armes secondaires qu'on gagne contre les boss, le tout est globalement plus simple que Castelvania II (à croire que la série diminue en difficulté au fil des épisodes). Pour les armes secondaires, il faut faire "haut + B" pour les utiliser, au départ c'est pas très instinctif. Il existe deux fins différentes selon les objets trouvé ou non ingame ce qui du coup augmente la re-jouabilité du titre.

Bomberman GB est encore un titre avec de magnifiques contour d'écran pour le Super GameBoy. Riche de 8 mondes, dont le dernier est littéralement un boss rush, les 7 premiers mondes offrent à chaque fois deux 2 choix possible de résolution pas toujours clair au départ. Au final ça varie entre tuer tous les ennemis dans un temps imparti, ou les tuer dans un certain ordre, ou activer certains interrupteurs, ou dégommer des cristaux pour tuer tous les ennemis d'un coup, etc. La dernière forme du boss de fin, est un petit palier de difficulté compare à tout le reste du jeu, qui ma foi est fort agréable.

Ganbare Goemon - Sarawareta Ebisumaru! est le premier Goemon pour GameBoy, il existe une version traduite en anglais dans la compilation Konami GB Collection Vol 3 que je possède, mais je m'en suis rendu compte après avoir fini le jeu en japonais XD  Il faudra terminer, 9 niveaux et pour jeu de début de vie de machine il propose même deux fins différentes selon les trésor trouvés ou non. Cette fois on part à la recherche d'Ebisumaru, dans un jeu plateforme/action. Le niveau 8 est le plus dur sans être le dernier, de part les sauts en diagonales à effectuer. Dans les villages il y a aussi 5 types de mini-jeux. Un soft sympa.
Goemon New Age Shutsudou! est une sorte de Goemon futuriste où le pseudo Ebisumaru est représenté en fille qui crie à tout bout de champs ! 4 mondes remplissent la carte avec un total de 20 niveaux dont 2 combats en impact plus corsé que le reste. Un Goemon peu inspiré comparé aux version SFC et relativement facile mis à part les combats en impact où il faut décrypter les patterns. 2 niveaux rotatifs sont aussi présents et une fois le boss de fin vaincu on débloque des challenges donc durée de vie un peu boosté.





Septembre
Posted Image

Là c'est mes vacances, dans mes bagages ma GBA SP, va me suivre comme jamais, en effet j'ai pris 4 jeux pour occuper mes vacances, j'ai fini les 4 durant ce laps de temps ... bien qu'un va dépasser ce temps avec ses loops multiples.

Bomberman Tournament est un savoureux mélange entre jeu d'aventure, voir des traits d'RPG et du bomberman, composé de 5 mondes, il y a aussi un mélange avec du Pokémon vu qu'on peut réussir à capturer 25 Karabon possible pour faire des combats. Dans les donjons on dispose d'une carte qui aide souvent à dénicher les salles cachés offrent qui offrent généralement de équipement et/ou un bonus fixe comme augmenter les flammes des bombes voir le nombre dont on dispose. Jeu très sympathique, le titre Tournament en Europe est éloigné du style proposé pour le mode 1 joueur, prédominant dans cette cartouche qui permet de jouer à 4.

Zooo Action Puzzle Game est un puzzle game de type "Match 3" avec obligation de match sinon mouvement non pris en compte. Il y a tout de même 6 modes de jeu différents, dont certains offrent une fin et à chaque fois il faut viser les high scores. Selon les modes on peut avoir un passage de niveau après éliminer une certaines quantité d'animaux, plus on avance des les niveaux moins on a de temps pour agir. Il est aussi possible d'avoir un/des mouvements s'ils sont possible avec B, en cas de mouvement impossible reset du tableau automatique est effectué.

Lors du projet Ulule pour la saison 3 de Retro Découverte, Edward a annoncé dans la liste des jeux de la saison Alone In The Dark - The New Nightmare sur GameBoy Color, jeu qui est le portage du 4ème opus sur GBC. Cette version comporte uniquement un seul personnage jouable sur les deux originellement disponible sur les autres version du jeu. C'est surtout mon premier survival horror que je fini, le jeu est bien plus action que survival. Connaissant certaines mécanique de ce type de jeu, je n'ai pas spécialement été bloqué, les munitions sont limités, on peut sauvegarder à tout va gratuitement, donc j'ai économisé mes munitions tout du long. La maniabilité est particulière et c'est parfois difficile de s'y retrouver pour les changement entre écran, graphiquement c'est assez poussé pour de la GBC, je suis curieux de voir ce qu'Edward va en dire quand l'épisode de Rétro Découverte sortira.

Enfin pour terminer mes vacances en beauté, je me suis attaqué à Castelvania - Circle of The Moon, visiblement un classique de la GBA. C'est le premier metroid-vania que je fais depuis des lustres ! 9 gros boss sont au programme boss dont certains beaucoup plus chiant que d'autres, du coup le farming est possible, voir même souvent recommandé avant certains boss. Je m'attendais même à avoir le château en mode inversé ... mais non j'ai du me contenter des 5 loops que j'ai fini à 100% Arena Mode inclus. Les musiques sont ultra cool bien que beaucoup d'entre elles sont des remix de titres des épisodes précédents. Le jeu propose un système de DSS avec 20 cartes a obtenir pour l'équivalent de la magie. Les croix en item secondaires sont beaucoup plus rares que les autres items. Certains équipement et ennemis sont ultra bien cachés, en même temps on a attend pas moins dans ce genre de titres. L'Arena Mode attendant propose presque un jeu dans le jeu vu son challenge dans certains modes. Les items et équipements sont uniquement dropé par les ennemis, il n'y a pas de shop/marchand dans ce titre. Une fois le jeu fini on obtient un password pour recommencer avec certaines modifications, c'est un total de 5 loops sont nécessaires pour faire le tour de tous les passwords, cela donne lieu à une bonne grosse durée de vie !





Octobre
Posted Image

Ma GBA SP demande à prendre quelques vacances, et c'est au tour des jeux DS de faire leur apparitions dans mon année gaming ... sachant qu'au même titre que les jeux GB et GBC ont été joués sur GBA SP, les jeux DS seront joués sur 3DS  ;D

Le Mario en plateforme le plus récent que j'avais fait était Super Mario Sunshine en 2008, depuis plus rien ... comme la DS est de sorti, pour commencer quoi de mieux que de s'attaquer à New Super Mario Bros. ?  :unsure:  Les stages dans ce titres sont relativement court, et ce tout au long des 8 mondes traversés, on sent le côté Mario plus casual gamer avec un difficulté presque absente ! Le champignon géant n'est presque pas exploité dans les niveaux, à l'inverse du mini-champignon qui est beaucoup plus utilisé, genre dans tous les stages 4 de chaque monde pour trouver une sortie secrète ou presque ! Les grosses pièces à collecter en fin de jeu sont uniquement là pour des bonus cosmétiques c'est dommage un monde spécial aurait été bienvenu avec un difficulté revue à la hausse. Le titre est bon mais trop simple et trop court pour les connaisseurs de Mario, les nouveautés trop peu présentes, attention c'est tout sauf un mauvais jeu, mais de la part d'un Mario plateformer, j'en attendais plus.

L'année dernière je vous avais présenté ma collection de jeux Shin-Chan et j'en avais fini une bonne pelté, là en 2020 on va se limiter à un seul titre Shin-Chan ¡flipa en colores!, à savoir la version espagnole du premier des 5 jeux Shin-Chan sortis sur DS. Ici chaque monde revisite des comptes populaires à la sauce Shin-Chan, c'est à dire souvent de manière parodique, comme Aladdin ou Jack et le haricot magique à la sauce Shin-Chan, bref 7 mondes bien agréables à parcourir. Chaque monde dispose de 4 stages dont au minimum un stage de boss, parfois plus. Shin-Chan a dans attirail jusqu'à 8 transformations bien ORIGINALES dont deux cachés mais une seule deux qui peut être stocké (on peut en changer à volonter). Il y a aussi un petit côté collectionnite avec 100 cartes à trouver, qui souvent mettent à l’œuvre les différentes transformations de Shin-Chan. Certains dialogues in-game offrent plus de contexte, surtout qu'ils sont doublés !  :speaking:

Le Programme d'entrainement cérébral du Dr Kawashima - Quel âge a votre cerveau ? Que dire de ce jeu qui sauvagement squatté ma 3DS quotidiennement pendant plus de 2 mois ? Avant tout je trouve la reconnaissance vocale mauvaise, donc j'ai fait un maximum de chose sans m'en servir. Il est possible de doser certains mini-jeux en abusant de la fonction Exit puis retry vu que ce qui est proposé sera identique, il faut juste apprendre certaines réponse par coeur. Le titre est vite addictif bien que simple dans son principe, du coup je me réserve les opus suivants pours les années a à venir  ;D

Mr. Driller - Drills Spirits ça reste du Mr. Driller donc addictif à mon niveau, toutefois je le trouve moins bon que l'opus GameCube. Le jeu propose quand même 4 modes avec un total de 7 personnages à débloquer et des high score sauvegardé par personnages ! La présence de stages infini est cool et le compteur du nombre de fois où a appuyé pour creuser qui devient la monnaie jeu, mais c'est très vite inutile car on a tout acheté à la boutique. Comme dans l'opus GameCube si on se sert d'item pour terminer un stage le high score ne sera pas sauvegardé, cela incite donc à jouer propre pour tâter les high score des 4 modes : mission (classique), pressure (boss), time attack, Dristone Driller (avec item/magie sans perte d'air quand on ne creuse pas mais 1% perdu par creusage)





Novembre
Posted Image

Exclusivité japonaise d'une licence américaine, The Amazing Spiderman - Lethal Foes en plus d'être un des titres les plus cher du catalogue Super Famicom possède des password en anglais alors que tous les dialogues du jeu sont en japonais ! Bref je ne comprend pas trop pourquoi ce titre n'est jamais allé plus loin que l'archipel nippon, sauf peut-être pour sa durée de vie trop courte. Au programme, 10 stages et des niveaux relativement court qui peuvent être tracé, du coup ça ressemble à du boss rush surtout que les ennemi ne sont pas spécialement offensif sauf en HARD. Dernier détail le jeu en hard propose une phase ultime d'escape après avoir vaincu le dernier boss.

Parmis les jeux Taito sortis en PAL, The Flintstones - The Treasure Of Sierra Madrock est probablement l'un des moins connu si ce n'est le moins connus de tous. A l'instar d'un Mario Party, il faudra se déplacer sur un map en jetant un dé qui peut avancer de 1, 2 ou 3, ensuite on choisit sa destination et soit on à affaire à un stage de plateforme, soit à un shop, mini-jeu bonus, etc. Et ce sera le cas tout au long des 5 mondes de ce jeu qui ne comporte pas de boss de fin uniquement quelques mini-boss ici et là. Le jeu est facile surtout si on dépense son argent pour gagner nombre de vies supplémentaires et cœur en plus. Lors de ma première et unique partie, j'ai fini avec plus de 50 vies en réserves alors qu'au départ on en a que 3. Dans chaque monde il y a un/des objets à récupérer lors de mini-course en mode 7. Même quand joue seul on alterne entre Fred et Barney aussi sur la map on peut être à deux endroit opposés, du coup on est pas obligé de compléter tous les niveaux pour finir un monde voir le jeu ! Au final un titre un peu faible mais pas mauvais.

Quelques semaines/mois en arrière quand Edward a sorti sa vidéo sur Pilotwings, il m'a donné envie de me frotter à ce jeu. Jeu que j'avais déjà fini en utilisant un password pour ne faire que le dernier monde il y a plus de 20 ans ... Bref c'est come si je partais de zéro ! Dans chaque mon on a une succession d'épreuve avec une barrière de score à atteindre au global pour avancer, le tout sur les 10 mondes. Pour ce faire il y a possibilité d'accéder à des bonus stages avec plateformes mouvantes, qui sont bien difficiles à atteindre, les bonus stages différent selon l'épreuve où il est débloqué, et permettent d'obtenir plus de 100 points sur une épreuve. L'avion est sympa, le parachute relativement cool, et le plus fun c'est clairement le rocketbelt ... par contre le deltaplane je ne le trouve pas top. Certes c'est le plus dur à maitriser alors qu'il y a le moins à faire mais bon. Enfin les deux stages en hélico sont trop simple. La vraie barrière de difficulté du titre vient en Expert juste avant hélicoptère, où là on a intérêt à maitriser correctement chaque type d'appareil. Peut s’apparenter à du Die & Retry avec le bon côté addictif qui fait que si on s'est loupé c'est notre faute et pas celle du jeu ou à de l'aléatoirité !

Lors d'une soirée je me suis attaqué à Melfand Stories, un petit beat'em all de la Super Famicom, c'est mignon, c'est simple, c'est agréable durant les 9 stages possible à parcourir bien que durant une partie on en finira uniquement 5 pour affronter le boss final et finir le jeu. En effet il y a des embranchements ingame, du coup cela permet différentes fins selon personnages joué et les embranchements pris. Le stage et boss de fin changent plus ou moins selon la difficulté des embranchement emprunté ingame. 4 personnages différents sont proposé, plus ou moins rapide, fort voir l'allonge qui change, bref du classique sympa mais très court voir, trop court ! Un bon petit jeu pour occuper une soirée mais pas plus.

Adaptation de l'arcade, Acrobat Mission sur Super Famicom dispose de 5 niveaux, assez court il faut l'avouer. Tout le jeu est en anglais certes avec des fautes mais en anglais  :lol:  Dans notre arsenal, on a le choix entre deux tirs différents qu'on peut améliorer plus des bombes en pseudo protection sur le coté du vaisseau pète à l'impact d'un tir. Les collisions entre le vaisseau et une parois ou un ennemi ne nous tue pas, contrairement à nombre de shmup, car il existe un système avec avec réacteurs qui peuvent faite des dégâts. Le boss de fin quasi impossible a esquiver dans sa dernière forme, un shump moyen, il y a bien mieux sur SFC.
Ayant reçu le guide Deluxe de Super Aleste, en hommage à Yace, j'ai sortit ma version japonaise de cet excellent titre, comme j'ai un doute sur le fait que je l'avais déjà fini en version japonaise, j'ai aussi inclus ce titre.





Décembre
Posted Image

Sans m'en rendre compte durant les deux premiers mois de l'année j'ai fini quasi exclusivement des jeux SFC, et sans m'en rendre compte c'est aussi ce que je vais majoritairement finir durant les deux derniers mois de l'année.
On débute avec Casper sur Super Famicom, qui n'est pas le même jeu que les version éponymes sur SNES PAL et US. Là c'est un jeu d'aventure en 3D isométrique basé sur le film. Le jeu comporte un système de pourcentage de complétion selon item récolté, ce qui augmente le temps où on peut contrôler Casper et non la fille. Le manoir est étalé sur 5 niveaux et les objectifs à atteindre sont indiqué sur la map mais il faut se débrouiller pour y arriver. J'ai softlocké le jeu ultra facilement au étage 4 si l'étage 3 reste incomplet ... j'ai mis du temps à le comprendre. La fin du jeu offre un image fixe qui n'est pas des plus belles  :lol:  J'ai trouvé le titre relativement facile, et il aurait pu être traduit vu le peu de texte présent ingame ... mais il n'aurai pas trouvé son public vu que le jeu est moyen.

Super B.C. Kid met à l’honneur la mascotte préhistorique d'Hudon Soft qui a la tête dure. Avant de voir le bout du titre, 6 niveaux sont à traverser avec pleins de sous level qui ont tous des noms. Le dernier monde est un bon vieux boss rush des famille. Nombre de détails sont bien fun dans le jeu, son point faible reste sa difficulté, car le soft est ultra simple hormis les derniers boss le temps de comprendre leurs pattern mais surtout comment leur infliger des dégâts. Les noms des sous niveaux sont bien vu, je m'en suis rendu compte surtout sur la fin. L’ensemble est très varié dans les environnements, et pullule de bonus. Un bon titre à parcourir sans prise de tête et pour une bonne partie de rigolade.

Comme on peut le voir sur la boîte de Coron Land, le jeu propose de jouer à 4, et c'est ce mode que j'avais très légèrement essayé ... Là par contre je me suis attaqué au mode solo qui est riche de 30 niveaux. C'est plus ou moins un clone de Bomberman like mais sans les bombes et avec des boules de neiges à rouler, on dispose aussi d'un pistolet à bulles pour stun les ennemi puis on a la possibilité de faire grandir les bulles en les roulant au sol avant de les prendre en main pour les lancer. Le tout est sympa mais trop court ! Peut être que le mode multi relèverai un peu le tout ?  :unsure:

Cosmo Police Galivan II - Arrow of Justice est un beat'em all classique long de 5 niveaux coupés chacun en 3 parties. Les 3 personnages disponibles ont des statistiques de bases différentes, et une fois un niveau fini on dispose de 8 points d'aptitude à répartir (force, vitesse, défense, etc.). La grosse faiblesse du titre outre sa vitesse et le fait qu'uniquement deux ennemis peuvent apparaitre simultanément à l'écran. Du coup l'ensemble du jeu est faible surtout au vu de sa date de sortie. En laissant la démo du jeu tourner, il semblerai qu'il existe des coups spéciaux qui ne sont pas du tout instinctifs voir expliqué pour un non lecteur du japonais (merci la notice). Passez votre chemin il y a bien mieux à faire sur SFC.

Durant la seconde partie des années 90, alors que je découvrais la japanimation, les OAV d'Iria était disponibles en VHS, avant quelques temps plus tard d'être diffusé sur Canal +, bref tout ça pour dire que je connais la licence depuis sa sortie en France. Il y avait même eu une preview d'Hyper Iria dans un numéro de Player One il me semble. Au programme, 5 niveaux, tous très labyrinthique et avec presque tout qui se ressemble et aucun mini-map, ce qui ne joue pas en faveur de ce titre. Les quelques combat de boss existant sont simples, et après chaque niveau on découvre un système de rang selon temps passé à finir le niveau et quantité d'ennemi vaincu. A propos des ennemis vaincu, ils  ne reviennent pas à la vie et ce même après utilisation d'un Crédit aussi c'est un moyen de se guider in-game. Il est possible d'acheter des armes supplémentaires mais avec des munitions limites ainsi que des gadgets. Mis à part s'y retrouver dans les niveaux le tout est relativement simple, donc ça rend le jeu moyen. Une fan trad US existe qui pourrai réduire durée car dialogues ingame peuvent servir à guider le joueur. Il arrive aussi qu'en introduction de certains stage on a une toute petite partie en shmup ... mais bon c'est vite oubliable.

Zig Zag Cat - Dachou Club Mo Oosawagi Da    est un casse brique avec une toute petite touche d'aventure, sur la boite on peut même lire RPG à l'arrière mais au réel on en est loin ! A la fin de chaque monde un boss nous attends ce qui est un peu original pour un casse brique, certaines options sont classiques comme le multiball, la bille plus grosse, la barre plus grande, voir la possibilité des shooter les blocs à détruire. Le tout est très kawaï, bien que le titre soit original, je le trouve trop mou, il a quelques bonnes idées mais l'ensemble est assez faible.

Plus de dix ans en arrière j'avais créé un topic de High Score sur la version GameCube de Puyo Pop Fever, là j'ai donc décider de m'attaquer à la version GBA. J'ai l'impression que tout ce puzzle game classique est retranscrit à l'identique, aussi j'ai juste fini un fois le mode aventure avant d'aller scorer en mode Fever Infini ... et les High Score en ont pris un coup (le plus bas à 30 millions, le plus haut à 47 millions), si on consulte le topic des High Score de la version GC ils sont tous explosé et de loin !

Durant les fêtes de fin d'année pour rester dans le thème, j'ai pris dans mes valises Le Pôle Express sur GBA, soit l'adaptation en jeu vidéal d'un film de Noël :D C'est un plateformer assez simple, qui alternance entre les niveau avec item à collecter et quelques une avec des phases en 3D où il faut suivre le bon chemin. La durée de vie est faible, en une après-midi le titre été fini à 100%, la découverte du bouton pour courir s'est faite après plus de 10 niveaux à cause d'un item pas atteignable autrement.







Voilà mon ressenti global basé sur mes notes pour les jeux que j'ai fini pour la première fois en 2020.
Il est donc temps de passer au top 10 très fermé des jeux que j'ai préféré cette année.
Une fois n'est pas coutume c'est un top très voir trop conventionnel, en même temps j'ai fini beaucoup plus de jeux que les 10 autres dernières années, et surtout beaucoup de classiques que je me devait de faire un jour.
Pour les fans des statistiques j'ai terminé 65 jeux, dont 28 sur consoles portables, toutefois contrairement à l'année dernière je n'ai pas fait de photo spécifique avec que ces titres.

Assez causé voici mon top 10 de l'année 2020 en image, et en dessous le classement.
Posted Image

1er - The Legend of Zelda - Oracle of Ages (GBC)
1er - The Legend of Zelda - Oracle of Seasons (GBC)
3ème - Mischief Makers (N64)
4ème - Castelvania - Circle of The Moon (GBA)
5ème - Landstlaker (MD)
6ème - Soleil (MD)
7ème - The Great Battle IV (SFC)
8ème - Monster World IV (MD)
9ème - Programme d'entrainement cérébral du Dr Kawashima - Quel âge a votre cerveau ? (DS)
10ème - New Super Mario Bros. (DS)


Les diptyque des Oracle se retrouve donc à la première place ex aequo, car ils sont liés de bout en bout.


Écrire ce long post m'a fait réfléchir son mon bilan des 10 dernières années ... allons ouvrir un topic pour en parler :speaking:
Ce message a été édité par DjMakaBM le 07/01/2021 à 21h34.
FUKANO !

"Sauf une fois au chalet où j'ai mangé les couilles d'ours ... et j'ai aimé ça  :lol: "
BigMountain #2 30/12/2020 - 21h53

Groupe : Utilisateur
Messages : 694
Enregistré le : 09/07/2010

Hors ligne

En gros tu vas éditer le premier message et comme aucune alerte ne nous en préviendra, personne ne lira ton bilan. Je boycotte dès à présent ce sujet en espérant une ouverture d'un  vrai sujet " Votre bilan vidéoludique pour 2020 "
Higgins #3 03/01/2021 - 08h31

Groupe : Equipe Génération-Snes
Messages : 3827
Enregistré le : 27/08/2007

Hors ligne Mail Site Web

Effectivement, notre "Responsable Qualité" fait remarquer à juste titre qu'il y a un trou dans la raquette. Il va falloir revoir toute la procédure autour de ce topic annuel très attendu par l'ensemble du forum.
Hardcore céréalivore -  Mon top-céréales :

1 - Jordans - 2 - Kellogs - 3 - Nestlé.
lock07 #4 03/01/2021 - 19h41

Groupe : Administrateur
Messages : 974
Enregistré le : 25/08/2007

Hors ligne

Alors, en vite fait, c'est chiant d'écrire avec le téléphone.
J'ai pas joué des masses sur le second confinement.
J'ai le jeu Naheulbeuk mais pas encore testé, j'attends d'être dans de bonnes conditions pour en profiter pleinement.

Octopath travler : un JRPG à l'ancienne. Ca faisait un moment que j'en avais pas fait un et celui-ci est très bon. Plusieurs personnages avec chacun son scénario. Les scénarios qui se croisent, le système de classes... l'ensemble est super cohérent et j'me suis bien amusé. Par contre y a pas mal de leveling à faire pour suivre l'histoire, surtout pour le "true last boss" qui demande une équipe avec les 8 personnages haut niveau.

Ni no kuni : ça traine dans mon pc depuis un moment, le premier confinement m'a permis de m'y mettre. Super bon RPG made in Ghibli. C'est beau, c'est frais, c'est prenant mais il y a quelques quêtes frustrantes au possible mais c'était cool. C'est du combat en tour par tour mais actif (on déplace les persos), on contrôle son personnage ou un de ses pokém bestiaux et on a deux potes pour nous aider (ou leurs bestiaux).
Le truc chiant c'est la capture des saloperies. C'est un pourcentage faible, qu'on ne peut pas augmenter et on passe parfois des heures à se cogner des monstres sans avoir la possibilité de faire une capture. Vu qu'il y a une suite de quêtes à faire où on doit capturer des bestioles, c'est casse couilles. C'est du farming chiant et frustrant. Pour une récompense assez minime (enfin j'l'ai pas fini cette suite de quêtes, peut être qu'au final c'est vachement intéressant...).
J'ai le 2 qui m'attend, on verra quand je m'y mets.

Outward : RPG hardcore sa maman. Il faut gérer le froid, le chaud, la soif, la faim, le poids, etc. Les builds et combats sont pas évident.
On crève en boucle au départ et il faut faire plusieurs parties pour trouver un build, les crafts associés, la bonne alliance, etc.
C'est hyper frustrant au début mais quand on se trouve un build qui fonctionne, un enchaînement qui fonctionne c'est le panard.

Southpark the fractured butthole : je l'ai fait pour le principe. C'est marrant mais assez redondant et sans grande surprise. Au moins on rigole bien.

Grim fandango : refaire ce jeu après aussi longtemps c'était un plaisir.
Bon ça bug, ça plante, ça chie mais.
L'histoire, la musique, les personnages, l'ambiance tout ça c'est tellement bon.

Portal 1 & 2 : ouais bon ça va je sais. J'ai quelques années de retard. Ben c'est très bien comme jeux.

Un peu de smite mais ça me passe vite.
Ce message a été édité par lock07 le 04/01/2021 à 15h49.
Des fois il vaut mieux se taire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
BadsArU #5 11/01/2021 - 15h16

Groupe : Utilisateur
Messages : 137
Enregistré le : 07/03/2012

Hors ligne Site Web

Hello

Que de détails Mr Banane! J'ai tout lu et appris quelques trucs sur des trucs que j'ai aussi dans mes étagères et auquels je n'ai toujours pas joué :rolleyes:

Pour ma part une année un peu étrange. Malgré tout je n'ai pas joué des masses.

Plus sur ma borne par petite dose, si ce n'est que je me suis replongé dans F zero GX..ayant perdu toutes mes sauvegardes.

Progear de cave sur CPS2;
Posted Image

Asterix de Konami
Posted Image

metal slug x
Posted Image
[Posted Image
elie46 #6 13/01/2021 - 13h44

Groupe : Equipe Snes4Ever
Messages : 1523
Enregistré le : 31/08/2007

Hors ligne Site Web

Mon Bilan vidéoludique 2020 :

House of the dead Owerkill sur Wii sur ma grande télé 163cm de diagonale et avec les plastics qui font office de flingue. Expérience sympa même si les stages sont trop longs pour un gameplay typé arcade et un peu répétitifs car les ennemis dans le même stage sont redondants. Mais sinon, à deux c'est sympa. La Wii permet de tirer sur son écran moderne alors que les vieux jeux de tire nécessitent une tube cathodique.  B)

Assassin Creed premier du nom sur PS3 parce que je voulais commencer par le commencement. Un bon jeu mais dès lors que je suis pommé et que l'objectif n'est pas clair, je fini par abandonner. Il mettent en effet un indicateur de direction et de sens mais une fois qu'on y est ... Rien ne se passe, il faut deviner l'objectif ou être plus malin que moi.  :dry:

Operation Wolf Amstrad CPC, je ne sui spas loin de me dire que ce je est l'un des top 3 de cet ordi. Et la meilleur adaptation 8 bits de ce hit d'arcade. Comme j'ai formaté mon disque dur avec une mauvaise manip, j'ai perdu mon record du monde de point. Je m'y suis donc remis et j'ai fait encore mieux.

https://www.youtube.com/watch?v=Fi_EmiUAJTg
https://www.youtube.com/watch?v=_3wKQaUini8

Gran Turismo 5 sur PS3. Très beau graphiquement, le jeu n'est pas plus jouable que les premières versions sur playstation. C'est donc avec déplaisir que je le range sans le finir. Il faut dire que les premières voitures ne sont pas les meilleurs du jeu, mais quand même, un jeu de course aussi injouable, ça refroidit.

PC Engine Mini :
J'y ai beaucoup joué, cette machine est un rêve éveillé. Tous ces jeux à disposition avec des sauvegardes possibles à tout moment c'est vraiment bien.
J'ai donc refini Castlevania Rondo of Blood (je l'ai aussi en version physique). C'est pour moi le meilleur Castlevania si on ne compte pas les metrovania, les adversaires sont d'une grande variété ainsi que les stages avec des embranchement différents possible et des filles à délivrer. Mention spéciale pour le second perso jouable Maria Renard une cousine éloignée qui défonce tout et rend le jeu moins difficile.  :love:

R-Type PC Engine, aussi bon que la version arcade, c'est un vrai bonheur malgré une grands difficulté qui nécessitera de bien vous accrocher. Dans cette version, il y a un boss exclusif !

Bomberman 94, chef d'œuvre qui est aussi bon que Super Bomberman 3 snes. On peut y jouer à 5 et même mettre 4 ordi contre sois. Bon perso je ne peux mettre qu'une manette sur ma mini. Il faudrait invertir dans un multitape et des manettes officiles ...

Alien Crush, un très bon jeu de flipper avec des extraterrestre des années 90 et l'ambiance qui va avec, mais ils auraient pu mettre Devil's Crush encore meilleur. A noter qu'il y un episode de la saga sur sfc : Jaki Crush mais bien moins bon.

Ninja Spirit : très bon jeu d'action ou le multicolonnage permet de frapper plus.  A faire !

La Snes Mini :
F-Zero dans toute sa splandeur.
Super mario World idem.

Final Fight snes, l'un des meilleur beat des 16 bits.

Iron Commando version snes Pal, une réédition non officiel, mais c'est mieux que de se procurer la version jap au prix fort. Un peu répétitif et les impactes manquent de punch.

Devil Third, un excellent jeu d'action exclusif sur WiiU qui devait sortir sur PS2 à la base. Il commence à avoir une petite valeur. J'ai été surpris car je ne m'attendais à rien.

Ninja Gaiden WiiU, répétitif et chian au final. Très déçu.

Mario Kart 8 WiiU toujours aussi bon une fois qu'on comprend la maniabilité des karts.

PPL sur GBC. Un peu lent avec moins de blocs et un ordi qui ne meurt jamais si on règle en mode training difficulté max.

La Neo-Geo Mini. Trop de la balle.
Dans la mini jap on a entre autre Twinkle Star Srits, un habile mélange entre Shmup et jeu de réflection en mode VS. Très bon jeu.
Ce message a été édité par elie46 le 13/01/2021 à 14h04.
Geek de guerre
Plug & Play team de Strasbourg.
Mario #7 13/01/2021 - 23h27

Groupe : Utilisateur
Messages : 2901
Enregistré le : 11/09/2007

Hors ligne

elie46 @ 13/01/2021 - 15h44 a dit:

Gran Turismo 5 sur PS3. Très beau graphiquement, le jeu n'est pas plus jouable que les premières versions sur playstation. C'est donc avec déplaisir que je le range sans le finir. Il faut dire que les premières voitures ne sont pas les meilleurs du jeu, mais quand même, un jeu de course aussi injouable, ça refroidit.


Je veux bien que tu développes cet aspect "injouable" car je ne comprends pas de quoi tu veux parler.
elie46 #8 14/01/2021 - 11h36

Groupe : Equipe Snes4Ever
Messages : 1523
Enregistré le : 31/08/2007

Hors ligne Site Web

Gran Turismo se  veut un jeu de simulation automobile mais dans les faits ce n'est pas à mon sens évident. Les voitures qui ne tournent pas suffisamment dans les virages même à allure réduite et les têtes à queux involontaires cassent le plaisir de jeu et ne m'incitent pas à continuer de longues heures afin d'améliorer ma caisse ou d'en acheter d'autres ... Mais si quelqu'un a terminé le jeu je serais content d'avoir son avis, qui sera plus complet que le mien. Et graphiquement le jeu rend bien aussi.
Geek de guerre
Plug & Play team de Strasbourg.
Mario #9 15/01/2021 - 08h29

Groupe : Utilisateur
Messages : 2901
Enregistré le : 11/09/2007

Hors ligne

elie46 @ 14/01/2021 - 13h36 a dit:

Les voitures qui ne tournent pas suffisamment dans les virages même à allure réduite et les têtes à queux involontaires cassent le plaisir de jeu


C'est justement ça une simulation ;)
elie46 #10 15/01/2021 - 13h07

Groupe : Equipe Snes4Ever
Messages : 1523
Enregistré le : 31/08/2007

Hors ligne Site Web

Non, une simu, consiste à prendre du plaisir comme avec la vrai conduite, et là ce n'est pas le cas. Je sais pas si t'a déjà conduit une sportive, mais IRL une voiture ça tourne ou ça dérape, et quand on redémarre elle prend la direction qu'on lui donne. La série Burnout avait réussit dans cette approche dans Takedown et Dominator, donc plus les versions PS2 et Xbox.
Geek de guerre
Plug & Play team de Strasbourg.
Higgins #11 16/01/2021 - 17h22

Groupe : Equipe Génération-Snes
Messages : 3827
Enregistré le : 27/08/2007

Hors ligne Mail Site Web

Je n'ai pas trop joué en cette année 2020. J'aurai pu jouer beaucoup plus que d'habitude mais, finalement, j'ai joué moins. J'ai eu du temps, mais tout ce climat anxiogène, mes inquiétudes quant à mes projets... ça m'a coupé l'envie de jouer.

Jusque vers le milieu de l'année j'ai continuer à me "droguer" à PES 2018. Pour pouvoir passer à autre chose, j'ai dû le désinstaller. J'ai pas trop tapé dans mon backlog cité l'année dernière.

Vampire - The Masquerade - Bloodlines (PC - 2004) : un action / RPG assez génial, mais avec pas mal de défauts quand même. Avec son histoire, son ambiance, son humour, son côté très "ouvert" quand aux moyens de résoudre les quêtes... il avait ce qu'il fallait pour être un chef  d'oeuvre, mais il était sorti "fini à la truelle" en 2004. Les patchs non-officiels résolvent les bugs et débloquent du contenu. Comme défauts il reste des combats pas très réussis, une infiltration foireuse, et la partie finale est un grand "couloir de combats" alors que jusque là on pouvait les éviter. Il a pris un coup de vieux, mais ses qualités sautent aux yeux et des jeux de ce style, aussi ouverts, finalement même en 2020 il n'y en a pas tant. Aujourd'hui les zones paraissent petites, mais à l'heure où je commence à trouver certains jeux trop grands, ça lui donnerait presque un p'tit côté "confortable". Le jeu est très vieux, mais il se trouve facilement neuf en version boîte, et sinon il est aussi sur Steam et GOG. Mon PC est plutôt moderne, si ce n'est que je suis toujours sous Win7 et je n'ai pas remarqué de problème particulier (grâce aux patchs). Cela m'a fait bizarre d'installer un jeu à l'ancienne, avec 3 CD, d'aller chercher manuellement les patchs, sans me voir imposer aucun "fournisseur". Et oui, en 2004 Steam et ses confrères ne s'étaient pas encore imposés... La suite, reprise par un autre studio, devait sortir début 2020, puis fin 2020, puis courant 2021... il y a pas mal de problèmes dans l'équipe de développement. Cette licence semble maudite.

Condemned (PC - 2006) : celui là est un peu moins vieux... j'ai réussi péniblement à l'installer, mais pas à le lancer ! L'ambiance glauque et le côté très "viscéral" des combats avaient l'air sympa. Je pense que le jeu fonctionne mais qu'il y a un problème de "protection". Je me souviens que quand j'avais fait Max Payne 2 (assez longtemps après sa sortie), bien qu'ayant acheté le jeu au supermarché en toute légalité, pour pouvoir y jouer j'avais été obligé d'utiliser un crack no-CD comme un vulgaire pirate. Pourquoi ? Le jeu était compatible Win7, mais pas sa "protection" ! Tant pis, si ça avait été une priorité je n'aurai pas mis 13 ans pour acheter Condemned, ni une année supplémentaire pour le lancer...

The Witcher (PC - 2007) : j'ai adoré The Witcher 2 et 3. Me sentant en manque de The Witcher, j'ai décidé de donner sa chance au 1er. Waouw ! C'était comme j'espérai. J'ai retrouvé ce que j'avais aimé dans ses deux suites. L'univers, l'ambiance, les personnages... tout était déjà là. C'est vraiment trop con de l'avoir loupé à l'époque, à cause de l'accueil tiède du testeur de Canard PC (je suis un abonné de longue date). J'en avais retenu qu'en gros c'était un bon p'tit jeu, sans plus, avec un univers intéressant mais entâché de défauts techniques. Et quand la version "enhanced" est sorti 1 an après (avec du progrès technique et quelques ajouts), il en est resté à quelque chose comme "ouais, c'est pas mal...". Du coup, je n'y avais pas joué. L'histoire, surtout la 1ère partie sous forme d'enquête, m'a bien plu. Le système de combat est un peu bizarre, je trouve qu'à chaque jeu ça s'est un peu amélioré (sans devenir excellent non plus). Même si il a pris un coup de vieux, et que ses suites sont encore meilleures, ça vaut toujours le coup d'y jouer en 2020. C'est mon GOTY.

Alan Wake (PC - 2012) : la fameux "Psychological Action Thriller" signé Remedy (créateurs de Max Payne 1 & 2). J'ai adoré l'ambiance, la mise en scène... cela s'inspire fortement de classiques du cinéma comme Shining, Evil Dead, Les Oiseaux, Fog et surtout l'Antre de la Folie. Et pour le cadre, ça rappelle beaucoup la série Twin Peaks. Enfin bref, il y a du John Carpenter, du Sam Raimi, du Stanley Kubrick, du David Lynch, du Alfred Hitchcock... que du bon ! Sauf que le gameplay est finalement assez limité et répétitif (en plus, c'est relativement dur !). Les combats sont oppressants et donnent de bonnes sensations de stress, mais je ne les ai pas trouvé très funs. Quand j'ai terminé le jeu, je ne me suis pas lancé dans les DLC (fournis d'office dans la version PC). L'histoire se termine sur une fin... qui appelle un peu une suite. Disons qu'on reste sur notre faim.

Et... c'est tout pour le PC. D'un côté 4 titres sont sortis de mon backlog, tandis que 4 y sont rentrés : Crusader Kings 3, Desperados 3, Death Stranding, et Cyberpunk 2077. Je remonte dans l'ordre des dates de sortie donc mes prochaines parties seront sur Hotline Miami (2012) et XCOM 2 (2016).

_________________________________________________

Sinon, j'ai fait quelques découvertes ou redécouvertes rétro, surtout pendant le 1er confinement :

- Goemon - la série : à l'occasion de la sortie des patchs de traduction en anglais de Goemon 2 et 3 sur SNES, je les ai testé et j'ai bien aimé. Pour le 2, mon opinion n'a pas trop évolué : il me plaît résolument moins que le 1. Quant au 3 il m'a bien plu mais... j'ai eu un flash en y jouant : on dirait le même jeu que le 1er Goemon 64 ! A part la 3D, ils me semblent très semblables sauf que les boss et l'histoire ont été changés. Du coup, j'ai redonné sa chance au 1er Goemon 64 qui ne m'avait pas convaincu, et ça y est maintenant je l'aime bien (quelle bande son !). C'est juste dommage que la réalisation soit aussi inégale comme si le développement avait été un peu bâclé : certaines zones sont magnifiques et très détaillées tandis que d'autres sont affreusement vides. Il me semble que Goemon 4 sur SNES est en cours de traduction. Et l'un des épisodes PS1 vient d'être traduit également. Enfin bref, c'est une grande année pour ceux qui aiment bien cette série mais sont chagrinés par le japonais qui rendait certaines blagues incompréhensibles.

Panza Kick Boxing (Amiga - 1990) : la maniabilité est très particulière, mais on s'y fait. Le jeu a de la gueule,  même si ça reste sacrément austère. Dommage que ça manque de modes de jeux.

Paper Mario 64 (N64 - 2000) : en ces temps sinistres, ce jeu réchauffe le coeur ! Le jeu fait très livre d'images pour enfants, et il a une sorte de poésie qui fonctionne bien. Les combats sont dynamiques. Mais, dommage, ça reste trop bavard à mon goût.

Luigi's Mansion 2 (3DS - 2013) : un jeu absolument charmant. Je regrette la perte du côté open world du 1er, mais ce 2ème épisode gagne en scénarisation, et en humour. Une belle réussite. Il n'y a que la maniabilité qui m'ait un peu contrarié, mais ça vient de la console (l'absence d'un 2ème stick complique les choses...).

Shin Megami Tensei IV (3DS - 2013) : je n'avais jamais joué à un jeu de cette série de RPG japonais. Le peu que j'en ai vu m'a vachement plu : la réalisation, l'univers, le système de jeu... en plus, ça a un petit côté "Pokemon pour adultes".

Pepenga Pengo (MD - 1995) : un jeu très sympa, qui me fait penser à un mélange de Bomberman et de Kickle Kubicle... en mieux ! Ce serait le dernier jeu développé par Sega spécifiquement pour la MD et il n'est sorti qu'au Japon.

Umihara Kawase (SNES - 1994) : je n'avais pas trop envie d'y jouer... mais la banane en a parlé l'année dernière et du coup je lui ai donné sa chance. Et bien, c'est un bon p'tit jeu très "kawai" mais avec une gestion très fine du gameplay. Le jeu a un bon potentiel de "scoring". Il y a juste quelques petits détails qui me chiffonnent comme l'affichage des informations, ou l'absence de mise en scène... c'est pas grave, mais ça donne un côté "pas fini" à ce jeu. En tous cas, j'aime bien.

Kururin Paradise (GBA - 2002) : là aussi, c'est un jeu conseillé par la banane. J'aimais bien le 1er Kururin et, effectivement, cette suite est encore plus complète grâce à ses mini-jeux. Bizarre qu'on n'y ait eu droit qu'au japon.

Persona 4 (PS2 - 2008) : avec tout le battage fait autour de cette série dérivée des Shin Megami Tensei, j'ai voulu en tester un. Au 1er abord, j'ai été complètement rebuté. Je trouvais ça trop bizarre, flashy... et je ne comprenais rien ! Du coup, j'ai fait quelques recherches sur internet pour me documenter sur ce jeu (j'ai même regardé une émission qui en parlait pendant 1 h 30 !!!). Après tout ça, je lui ai redonné sa chance et finalement j'ai bien accroché. C'est vrai que le mélange de RPG japonais, et de dating sim au lycée emballé dans des "trucs psychologiques" et une réalisation très typée manga... ne rendent pas le jeu très accessible pour tout le monde. Mais si on persiste c'est possible d'être conquis. Ouais, c'est très prenant. Dommage que ce ne soit qu'en anglais, mais comme les textes avancent généralement au rythme qu'on veut, ça passe...

Danganronpa (PSP - 2010) : il y a aussi pas mal de "hype" autour de cette série de visual novel. Je n'aime pas trop ce style de jeu, mais il faut bien reconnaître que le genre Visual Novel  a progressé. Entre les vieux Snatcher / Policenauts (de Konami) et les plus récents Zero Escape et autres Danganronpa, il y a une belle évolution dans le sens de plus dynamisme. Si on rentre dans le délire, ce Danganronpa est plutôt sympa. L'épisode PSP n'existe qu'en japonais mais a été traduit par des fans.
Hardcore céréalivore -  Mon top-céréales :

1 - Jordans - 2 - Kellogs - 3 - Nestlé.

 >  Réponse rapide

Composez votre message

Communauté Nintendo > Jeux-Vidéo > Le reste du monde > Votre bilan vidéoludique pour 2020

 >  Informations du forum

1 personne(s) présente(s) durant une période de 10 minutes (0 membre(s) et 1 invité(s)).