Je précise que ceci n'est PAS le vrai logo de Super Mario All Stars ^^

L'histoire: en 1993, Nintendo est resté sur de grands succès sur Super Nintendo tels F-Zero, A Link to the Past, Super Mario World, Super Mario Kart, j'en passe et des meilleurs... Lorsque soudain, Miyamoto eut l'idée géniale — c'est pas un scoop! — de réaliser l'une des premières cartouches de compilation. Aussi Super Mario All Stars regroupe-t-il les trois Super Mario Bros. de la NES plus un jeu inconnu en Europe et aux États-Unis: The Lost Levels, une suite beaucoup plus difficile de notre bon vieux SMB et qui, à l'origine, devait faire l'objet d'un SMB2.

Allez, c'est parti! Une traditionnelle balade en tapis volant dans SMB2... qui permet de voir le soin apporté aux décors. Puis payons-nous une petite glissade dans SMB3! Notez au passage le détail des colonnes de la grotte.

Le coup de force consistait à regrouper quatre jeux en une seule cartouche. Et le plus beau, c'est que les programmeurs ont réussi! Quand on additionne les quatre jeux, on trouve ainsi bel et bien 195 niveaux!!! Plus connu outre-Atlantique sous le titre de Super Mario Collection, SMAS est absolument unique en son genre. Évidemment, comme on peut s'y attendre, on retrouvera de vieux jeux NES améliorés au niveau graphique et sonore, et surtout sans que rien n'y ait été ajouté. Chaque tuyau, ennemi, pièce ou bonus est à sa place...

Le premier champignon 1UP caché de Super Mario Bros. est exactement au même endroit que dans la version NES. Et pour ce qui est de Super Mario Bros. 2, vous retrouverez les touffes d'herbe aux mêmes endroits!

Bien sûr, pour que les jeux paraissent améliorés et correspondent aux compétences de la Super NES, le graphisme ainsi que la bande son ont subi un lifting total. Comme vous pouvez en juger sur les screenshots présents dans ce test, les détails des persos et de l'environnement ont été accentués. Par exemple, au cours des explosions des bombes dans les grottes de SMB2, vous pourrez voir le fond de la grotte. C'est encore plus frappant dans les souterrains et les forteresses des deux autres SMB. Toutefois, rien n'est changé côté difficulté, temps imparti et disposition des objets dans les niveaux.

La célébrissime déformation d'écran de la Super NES est employée pour le fond de l'océan dans SMB: on voit effectivement l'image de fond se tordre dans l'eau. Exceptionnel! Le brouillard et la muraille angoissante du château en rajoutent à l'intro des AirShips de SMB3.

Côté sonore, on frôle la perfection par moments. Chaque extrait musical a été entièrement remixé dans un style plus proche de la Super NES, sans toutefois modifier ni l'ai ni le rythme du morceau original. Mention spéciale aux souterrains et aux forteresses de SMB et SMB3, aux bateaux volants de SMB3 et au classique des classiques, le thème mondialement connu de SMB. Dans SMB, on a rajouté un nouveau morceau lors des affrontements avec Bowser; mais le must reste sans doute cette innovation 100% SNES apportée avec Super Mario World: le résonnement des sons dans les niveaux fermés! Quant au bruit des sauts des persos, c'est le même que celui de SMW...

Fidèlement reproduite, la carte de SMB3 est aussi plus vivante que l'originale. Ahhh... le boss... un affrontement certes déjà vu, mais qui rend beaucoup mieux avec les effets de lumière provoqués par l'orage... ainsi que le résonnement des bruits!

Je vous le dis: tout est mieux dans SMAS. Tant mieux me direz-vous... Allez, il faut quand même avouer qu'on assiste à quelques petits plus qui font le charme de ces vieux jeux ressortis au goût du jour. Dans SMB — j'inclus ici le jeu original plus les Lost Levels —, on assiste à l'entrée de chaque niveau à une présentation de ce dernier, histoire de voir le look du paysage ainsi que les principaux ennemis que l'on va rencontrer. De plus, les serviteurs Champignon libérés à la fin d'un monde sont enfermés dans des sacs, et il n'y en a pas deux pareils. Quant à la séquence de libération de la princesse, elle donne lieu à... ceci:

Eh oui... c'est de la SNES ça...

Dans SMB2, vous disposerez parfois de deux pièces bonus à la loterie. Je n'ai jamais compris comment on les obtenait, mais ce qui est sûr, c'est qu'on ne pouvait pas les avoir dans le jeu original! L'ajout le plus sympa réside dans la déformation de l'écran quand vous entrez dans une warp zone. C'est absolument hallucinant! En revanche, dans SMB3, allez chercher les nouveautés... Je crois tout simplement qu'il n'y en a pas.

C'est juste pour créer une mise en parallèle entre les jeux: regardez le ciel dans SMB... ... puis regardez-le à nouveau dans SMB2: c'est absolument le même!

Attardons-nous maintenant sur un jeu: les fameux « Lost Levels ». Ce jeu ne se démarque pas de SMB du fait que le principe est le même, que le graphisme, la bande son et les ennemis sont les mêmes, mais pourtant, une foule de différences apparaissent, et augmentent la difficulté d'un jeu vraiment très... euh... difficile. Tout d'abord, la présence des champignons vénéneux. Ces derniers sortent des points d'interrogation et des briques que vous cassez, et ont le même effet que n'importe quel ennemi au contact de Mario ( ou Luigi). Ah oui, voilà un truc très pratique: on peut choisir de jouer avec Mario ou avec son frère. Celui-ci possède une qualité non négligeable dont ne dispose pas Mario: il saute très haut et très loin. Ma foi, je vous conseille de jouer tout le temps avec lui...

Vision caractéristique des « Lost Levels ». Ici, les fameux champignons vénéneux qui font rétrécir. De nuit, The Lost Levels est un joyau.

Dans le même genre, en vrac, il y a plus de niveaux ( 13 mondes au lieu de 8, dont un caché), plus de warps zones ( certaines étant de vraies saloperies ramenant à un monde précédent!), plus de salles secrètes ( certaines contiennent même des ennemis; d'autres ramènent au début du niveau), et quelques autres petits trucs pas sympas qui font tout de même le charme du jeu: le vent qui fonctionne un peu comme un tapis roulant pendant tout un passage, les tremplins super-puissants qui vous envoient au-dessus de l'écran ( mais on peut manier Mario quand même!) ou le plus incroyable, la présence de toutes sortes d'ennemis dans les passages aquatiques: des tortues ( assez logique), des Goombas ( ça commence à ne pas aller), des canons ( de moins en moins logique) et même une boule de feu dans le monde caché ( et là, ça ne colle plus du tout)!!!

La présentation des niveaux est une exclusivité SMAS. On la retrouve dans les deux versions de SMB. Préparez-vous à quelque chose d'épouvantable: les tortues volantes sont en effet l'ennemi le plus représenté dans The Lost Levels!

Comme vous aurez pu le constater, Super Mario All Stars est donc un jeu très complet. Je dois ajouter à cela un menu très pratique pour choisir son jeu après la séquence d'intro, ainsi que la possibilité de sauvegarder ( ouf!) et de reprendre dans le monde que l'on veut pour SMB et SMB3 ( dans ce dernier, vous garderez vos bonus, l'irréalisable peut donc se produire, à savoir être Mario Marteau dans le premier niveau du jeu!) voire carrément dans le niveau souhaité pour les deux autres jeux...

Présentation: => Un Écran Titre original et un très bon menu de sélection des jeux. Et le petit avant-goût des niveaux dans les deux versions de SMB est magnifique...
Graphisme: => Vraiment splendides: des fonds de niveaux très chargés et très innovateurs. On dirait même de la 3D par moments...
Animations: => On pouvait s'attendre à un peu mieux, surtout du côté de la carte de SMB3. Mais comme le décor est parfois animé, cela remonte la note.
Musiques: => Sublime!!! Les bandes son originales étaient déjà sympa, mais leur remix 16-bits est une merveille du genre!
Bruitages: => Le seul point un peu faible de SMAS: franchement, ça ne change rien à ce qu'on a vu dans SMW. Heureusement qu'il y a des résonnances dans les niveaux fermés pour sauver la face.
Durée de vie: => Presque parfait: le fait qu'il y a quatre jeux ne fait que de l'augmenter, d'autant plus que SMB3, même avec sauvegarde, reste un jeu long, et surtout, il y a The Lost Levels, a découvrir et qui vont vous faire passer un sacré bout de temps sur la cartouche!
Jouabilité: => Rien à redire là-dessus: le petit plus se trouve dans le menu de sélection des jeux, lorsque l'on peut choisir entre deux modes de manette, l'un étant proche de celui de la NES!
Intérêt: => À une époque où la compil' de jeux n'était pas devenue une habitude, SMAS était donc une idée fabuleuse. Jamais aucun jeu ne reprendra quatre jeux aussi longs en une seule cartouche...
NOTE GÉNÉRALE: => À posséder absolument! Même si vous disposez d'une NES et des jeux originaux, la reprise est incontournable et de toute façon, il FAUT pouvoir jouer aux Lost Levels, le Mario le plus difficile jamais conçu en 2D!